• Pas d'événement cette année

Bienvenue

Commémorations de la Bataille des Ardennes à Cobru et à Recogne

Présentation

Au fil des années, l’évènement de Recogne-Cobru est devenu une des reconstitutions historiques majeures de la Seconde Guerre mondiale en Europe. L’engouement croissant des centaines de figurants et des milliers de spectateurs venus de tous horizons est une des preuves tangibles de cette réussite. L’annuaire 2015 des groupes d’histoire vivante du XXe siècle de la présente revue n’a d’ailleurs pas hésité à la citer comme une date incontournable du calendrier des manifestations d’envergure.
Cet enthousiasme populaire ne s’est pas démenti à l’occasion des commémorations liées au 70e anniversaire de la « Bataille des Ardennes ». Il faut dire que le format était d’ampleur pour cette édition 2014. Tout au long du week-end des 12, 13 et 14 décembre dernier, ce ne sont pas moins de 320 reconstitueurs - venus de toute l’Europe et même des Etats-Unis – qui se sont relayés afin « d’animer » dignement les villages de Recogne et de Cobru, occupés respectivement par les troupes américaines et allemandes. Cette ambiance 44’ était rehaussée par la présence de dizaines de véhicules – à roues ou à chenilles - dont un M24 Chaffe, M36 Jackson, et une copie polonaise du célèbre char allemand Panther. Mais le point d’orgue de l’événement a été sans conteste la reconstitution des combats de décembre 44’ et de janvier 45’ du dimanche matin.
C’est sous un soleil radieux, au sein d’un décor maculé d’un épais manteau blanc et agrémenté ci et là de brumes assez denses, que la reconstitution a pris place selon un scénario éprouvé par quatre années de pratique. Pendant plus d’une heure, l’offensive allemande a fait place à la contre-offensive US, et aux combats de rues du village de Recogne à grands renforts de fumigènes, de tirs à blanc et d’effets pyrotechniques – dont la destruction de sapins spécialement plantés pour l’occasion -. Le tout était agrémenté des commentaires de Messieurs Evrard, Henry de Frahan, et Van Boeckel – nous profitons d’ailleurs de l’occasion pour les remercier à nouveau -. A la fin de la représentation, les applaudissements des 6.500 spectateurs - source officielle - semblent avoir confirmé la qualité de la prestation.
Malgré ce réel succès populaire, l’association organisatrice, Ardennes Memories – composée des associations Duty First et HMRA et des associations de villages susmentionnés -, a décidé de mettre un terme à l’évènement. A tout le moins, pour l’instant. La raison ? Une structure devenue bien trop lourde pour les quelques bénévoles piliers de l’évènement. Quoiqu’il en soit, nous tenons à remercier vivement tous ceux qui, de près ou de loin, ont oeuvré à la cause. A commencer par la Ville de Bastogne, bien entendu ; sans oublier, l’ensemble de nos sponsors. Mais rien n’eut été possible sans le concours des associations de reconstitution suivantes : 6th Cavalery Group, ARM, Big Red One Poland, DAAO, GRH 101 Airborn, GRH 39-45, GRH les Grenadiers du Rhin, HRG Regiment 2, IG 198ID, Indian Head, KVH Carpathia, Le Collimateur, Les groupes de Jef K. de Philippe P. et du Sgt. Baker, Les Lyonnais, Les Lufteaux (non présents en 2014), Normandy Memory Club, SRH AA7, Les Varans, et Verlaine 59. A tous, nous tenons à témoigner notre immense gratitude pour leur dévouement et leur professionnalisme.
Et comme toute belle histoire se doit d’avoir une belle fin, gageons que nous nous reverrons tous très bientôt pour d’autres manifestations tout aussi grandioses.

Pour Ardennes Memories asbl
FX Jordens
Président

Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à consulter les différentes pages de notre portail internet.

 

 

Back to top